Les États généraux des socialistes

Lancés à l’Université de la Rochelle et se concluant le 6 décembre à Paris, les Etats généraux des socialistes sont un large processus de consultation militante visant à reformuler l’identité du Parti socialiste face aux grands bouleversements qui traversent le monde et la société. Ces Etats généraux doivent permettre le renouveau de notre identité en affirmant ce qu’est le socialisme dans le monde contemporain.

Jean-Christophe Cambadélis

"Les militants ont droit à la parole !"


LE CALENDRIER DES ÉTATS GÉNÉRAUX

Mardi 15 avril 2014 : le Premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, présente sa feuille de route dont l’organisation des Etats généraux des socialistes pour « reformuler l’identité du Parti socialiste ».

Samedi 14 juin : le Premier secrétaire détaille l’organisation des États généraux des socialistes devant le Conseil national.

Mardi 8 juillet : rapport de présentation du secrétaire national à la coordination et aux études et adoption à l’unanimité du Bureau national de la résolution « États généraux des socialistes : reformuler ensemble notre identité ».

Mardi 15 juillet : première réunion du Comité national de pilotage des États généraux.

Vendredi 29 août : présentation par le Premier secrétaire des premiers questionnements soumis à la contribution des militant-e-s et des sympathisant-e-s.  

A partir du vendredi 29 août : mise en ligne sur le portail Internet des premiers questionnements soumis à la discussion. Lancement des contributions militantes individuelles et collectives.

Mardi 9 septembre : Lancement des auditions du Comité national de pilotage des États généraux. Les fédérations et les sections qui le souhaitent sont invitées à mettre en place une structure équivalente si elles en ressentent l’utilité.

Dimanche 12 octobre : rapport d’étape au Conseil national et lancement de la deuxième phase des États généraux permettant d'approfondir les réflexions au regard de l'ensemble des contributions déjà déposées et des travaux engagés par les sections. Les fédérations du Parti socialiste sont invitées à rédiger des contributions.

Samedi 8 novembre : rapport d’étape au Conseil national. Dernière phase consacrée à la synthèse et à l'élaboration de la carte d'identité des socialistes.

Début décembre : vote dans les sections sur la synthèse élaborée par le Comité national de pilotage et validée par le Bureau national.

Samedi 6 décembre : réunion des États généraux des socialistes à Paris. Adoption de la carte d’identité du Parti.